top of page
  • Sylvain C.

Le Saviez Vous : depuis quand a-t-on un prénom ?

Dernière mise à jour : 2 nov. 2022

Personnellement, je connais des personnes depuis des années et pourtant à chaque fois leurs prénoms m'échappent et je me retrouve à devoir tenir une conversation en faisant en sorte de ne pas devoir les appeler par leurs prénoms... Bref, j'espère ne pas être le seul à être comme ça. Du coup, cela m'amène à la question suivante : depuis quand a-t-on un prénom ?




À l'origine : se distinguer parmi les autres



gif

Depuis que l'espèce humaine a commencé à vouloir communiquer, et ce depuis l'origine de nos civilisations, on peut aisément concevoir que les nos ancêtres ont cherché à vouloir se différencier des uns et des autres lorsque le langage est apparu. Évidemment, cela reste théorique car il n'existe pas de traces écrites que les femmes et hommes des cavernes s'appelaient entre eux par des "prénoms". Mais lorsqu'une tribu se développe et finit par compter de nombreux individus, la certitude que cela était le cas est très probable.

Pour appuyer ces hypothèses, les chercheurs et historiens ont retrouvé des écrits dans des des tablettes cunéiformes Sumériennes en Mésopotamie ou encore dans l'ère égyptienne où il est clairement mentionné des écritures qui distinguent les individus entre eux, qui donne une identité à chacun. Avec le temps, les surnoms laisseront la place aux prénoms. Mais saviez vous que jusqu'à récemment, l'attribution des prénoms par les parents n'étaient pas libre ?


Le choix du prénom et la loi du 8 janvier 1993


bannière podcast le saviez vous

Retenez bien la date du 8 janvier 1993 qui a ouvert en grand la porte aux prénoms les plus improbables dont on ne sait jamais comment les écrire... En effet, avant le vote de cette loi, une autre loi datant du 11 germinal an XI, soit du 1er avril

calendrier

1803, ne laissait que peu de possibilités aux futurs parents pour le choix du prénom de leur progéniture. Ainsi, seuls les prénoms des calendriers ou de certains personnages de l'Histoire Antique étaient autorisés. Si l'appellation choisit n'y figurait pas, alors le parent se devait de le changer.

À partir de janvier 1993, il sera alors autorisé à tout à chacun de prénommer son enfant comme bon lui semble du moment que cela ne sont pas contraires à l'intérêt de l'enfant en question. Si tel est le cas, alors l'officier d'état civil doit prévenir le procureur de la République et un juge aux affaires familiales qui prendront alors une décision.Enfin, pour limiter l’imagination parfois un peu trop débordante des parents, seul l'alphabet romain est autorisé.


Si vous aimez le savoir inutile et insolite, n'hésitez pas à me rejoindre en audio grâce au #podcast #LeSaviezVous ? disponible sur tout les plateformes de streaming tel que Spotify ou ApplePodcasts. Deux épisodes par semaine pour apprendre des infos insolites mais que l'on aime tant connaitre.... 🤟





24 vues0 commentaire
D'autres savoirs insolites et inutiles qui vous intéresseront :
bottom of page