• Sylvain C.

Le Saviez Vous : l'origine de la Saint Glinglin et sa date

Connaissez vous l'origine de cette expression utilisée pour renvoyer à une date indéterminée ? De plus, savez vous qu'en France, la Saint Glinglin a une date ?



Origine de l'expression et célébrations actuelles



Les belles cloches
Les belles cloches

Pour remonter aux origines de la Saint Glinglin, qui est, rappelons-le, une journée fictive dans le calendrier catholique, il faut regarder ce que signifie Glinglin initialement. D'après Wikipédia, ce mot est une déformation de 2 mots : seing qui signifie "le signe" et glin qui est une référence aux sons des cloches. Ainsi, cela se traduisait initialement par " Quand sonneront les cloches". Avec le temps et l'évolution de la langue, l'expression s'est traduite pour devenir celle que l'on connait aujourd'hui et qui exprime le fait de remettre aux calendes grecques ou au 30 février ( le nombre d'expressions équivalentes n'a de limite que l'imagination...! )

La Nature n'aimant pas le vide, sans compter qu'ill en faut peu pour faire la fête, deux villes, l'une belge, l'autre française ont décrété que la Saint Glinglin était le 3e week-end du mois de juin. Mais pourquoi ces villes ont-elles prit la chose en main ? Tout simplement car la ville belge se nomme Glein et celle française....Ghlin ! L'occasion était bien trop belle pour ces communes de s'associer et célébrer ce saint ! Mais tenez vous bien, une vraie date a été trouvée....


La vraie date de la Saint Glinglin selon la France


Et oui, vous ne rêvez pas, en France, le Droit français, la Justice donc, a déterminé qu'il existait bel

Une justice équitable
Une justice équitable

et bien une date pour célébrer ce saint. Pour remonter aux origines de l'affaire qui a conduit à la recherche de la date, il faut reprendre une affaire qui fait aujourd'hui jurisprudence. A l'origine, un débiteur, c'est à dire une personne qui doit de l'argent, a affirmé à son prêteur qu'il lui rendrait l'argent le jour de le Saint Glinglin... Evidemment, ce jour n'arriva jamais et le créancier porta l'affaire devant un tribunal qui a conclu le procès en affirmant qu'il existe un jour où tous les saints qui n'ont pas une journée dédiée pour eux existe : la Toussaint !

C'est ainsi que le débiteur a été sommé de payer sa dette le jour de la Toussaint, soit le 1er novembre.


Nous arrivons à la fin de cet article. Si vous aimez le savoir inutile et insolite, n'hésitez pas à me rejoindre en audio grâce au #podcast #LeSaviezVous ? disponible sur tout les plateformes de streaming tel que Spotify ou ApplePodcasts. Deux épisodes par semaine pour apprendre des infos insolites mais que l'on aime tant connaitre.... 🤟


0 vue0 commentaire