• Sylvain C.

Le Saviez Vous : la combustion instantanée, réalité ou mythe ?

Dernière mise à jour : 12 oct.

La littérature et des témoignages depuis plusieurs siècles des cas de combustion instantané, soulevant au passage de nombreuses question pour savoir si cela est une réalité ou un mythe. Comme vous allez le découvrir, entre les deux, il en faut parfois peu !



Des cas qui marquent les esprits


allumette

La littérature relate depuis de nombreuses années, pour ne pas dire des siècles, des cas de personnes qui brûleraient instantanément, sans qu'il n'y ait eu de mise à feu ou tout autre acte extérieur pouvant expliquer cette combustion. Dans la majorité des cas, le corps ne disparait pas totalement en cendres comme cela est le cas lors des incinérations. En effet, dans les cas étudiés, il ne s'agit souvent que de la partie centrale qui subit une combustion et les personnes décédées ont souvent comme points en commun d'être souvent dans une position naturelle comme être couchées dans le lit ou assises sur un fauteuil. Parmi ces témoignages de combustions instantanées, celle de la Comtesse Cornelia di Bandi de Cesena qui fut découverte en cendres dans sa chambre en 1731, à l'exception de ses jambes et d'une partie de sa tête... Mais alors, est-ce réellement possible ? Comment la science explique-t-elle ces phénomènes ?



Des hypothèses et une explication possible


Pendant longtemps, les scientifiques ont tenté de découvrir comment ces phénomènes de combustions instantanées étaient possibles. Évidemment, l'hypothèse d'une cause paranormale a été émise, surtout au sein de la population. Ainsi, pendant des années des scientifiques et autres enquêteurs ont tenté d'émettre des hypothèse

candle

pour tenter d'aboutir à une explication censée. Parmi celles-ci, un ex-enquêteur de la police expliqua que cela pouvait provenir d'une réaction de l'hydrogène dans les cellules. Pour d'autres, cela serait lié à une mort naturelle alors que la personne fume, la cigarette provocant ainsi une combustion partielle du corps. Enfin, une dernière hypothèse veut que cela viendrait des cellules produisants l'énergie, les mitochondries, qui se mettraient à exploser, ce qui provoquerait une réaction en chaine avec les tissus provocant alors une combustion.... Aujourd'hui, une explication semble prendre le dessus et créer un consensus chez les scientifiques avec l'effet de mèche. Pour ce faire, une expérience avec un cadavre de porc dont la répartition du gras ressemble à celui d'un être humain a été réalisé. Suite à cette expérience, qui s'inspirait d'un crime commis dans le sud de la France, il fut démontré qu'un corps peu être partiellement réduit en cendres lorsque certaines conditions sont réunies : une petite source permettant de débuter l'embrasement et un cadavre avec des vêtements gras. De là, grâce à l'effet de mèche, l'accélérant permet de débuter le feu, qui sera alors prolongé et maintenu grâce à la graisse du cadavre. Cette combustion est alors très lente et longue et propagé sur le reste du corps comme une mèche de bougie.... CQFD !



Nous arrivons à la fin de cet article. Si vous aimez le savoir inutile et insolite, n'hésitez pas à me rejoindre en audio grâce au #podcast #LeSaviezVous ? disponible sur tout les plateformes de streaming tel que Spotify ou ApplePodcasts. Deux épisodes par semaine pour apprendre des infos insolites mais que l'on aime tant connaitre.... 🤟
7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout
D'autres savoirs insolites et inutiles qui vous intéresseront :