• Sylvain C.

Le Saviez Vous : les animaux peuvent ils se suicider ?

Une question bien simple soulève à elle seule beaucoup d'interrogations. Réponse pour savoir si oui ou non les animaux peuvent se suicider.



Un pratique réservée aux humains...


Ne pas se suicider
Ne baissez jamais les bras

Pendant de nombreux siècles, le suicide était considéré comme un acte ne pouvant émaner que d'êtres doués de la pensée et de sentiments. En ce sens, seuls les humains en étaient capables. En effet, pour les penseurs et la Société de l'époque, qui d'autre que l'espèce la plus intelligente sur Terre pouvait en être capable ? Pour vouloir se suicider, i faut ainsi avoir la conscience de soit, du temps qui passe et des être en mesure d'exprimer et ressentir des sentiments comme la peine et le chagrin. De plus, ce geste fatal implique de savoir comment procéder pour arrêter de vivre. C'est pour cela que pendant des siècles, pour ne pas dire millénaires, l'Homme s'est jugé être le seul à pouvoir se suicider, car supérieur intelligent.

Or, à partir de l'époque victorienne, en Angleterre, la société humaine commence à se pencher à nouveau sur cette question pour trouver des preuves de suicides d'animaux.



... mais pas tant que ça


C'est alors qu'en 1845, des articles de journaux commencent à relater des histoires d'animaux se tuant volontairement. On retrouve ainsi l'histoire d'un terre-neuve qui se jeta plusieurs fois dans l'eau, sans bouger. A chaque tentative de sauvetage, le chien ressautait volontairement dans l'eau jusqu'à, au final, plonger sa tête sous l'eau et mourir noyé...

chien
Chien

Suite à cela, de nombreux autres faits ont été relayés : des troupeaux qui sautent volontairement d'une falaise en Suisse, ou encore un canard qui s'est noyé après la mort de sa partenaire.



Suicides "volontaires" et "involontaires"


Aujourd'hui, on n'a plus de doutes sur le fait que les animaux ressentent des sentiments. C'est une évidence et la science l'a également prouvé.

On connait tous des histoires d'animaux qui se laissent mourrir suite aux décès de leurs maitres en refusant de se nourrir, par exemple. Ce suicide volontaire est également visible dans le comportements de -certains animaux sauvages qui n'hésitent pas à se faire tuer par un prédateur pour que la progéniture survive.

On peut également citer l'exemple des pucerons du pois qui se font exploser lorsqu'ils sont




Puceron
Puceron

menacés par des coccinelles afin de protéger les autres pucerons. Cette explosion pouvant tuer la coccinelle par la même occasion !

On a découvert récemment qu'il existait également des suicides "involontaires" initiés par des parasites présents dans l'animal et qui modifie le comportement de son hôte pour le conduite à la mort afin qu'il puisse lui même vivre...

Par exemple, le ver parasite Spinochordodes tellinii, qui vit dans les sauterelles et les grillons, va grandir discrètement jusqu'à l'âge adulte et au moment où il va vouloir se reproduire, il forcera son hôte à sauter dans l'eau et y mourir car ce ver ne se reproduit qu'en milieu aquatique...


Nous arrivons à la fin de cet article. Si vous aimez le savoir inutile et insolite, n'hésitez pas à me rejoindre en audio grâce au #podcast #LeSaviezVous ? disponible sur tout les plateformes de streaming tel que Spotify ou ApplePodcasts. Deux épisodes par semaine pour apprendre des infos insolites mais que l'on aime tant connaitre.... 🤟



42 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout